Logo Compagnie Esprit de la Forge

- Actualités -

MON ORIENT EXPRESS : LES LABOS DE RECHERCHE !

 

C’est le moment pour le projet Mon Orient Express (M.O.E.) d’entrer dans une phase de recherche, avec plusieurs labos qui rassemblent 8 artistes dans le cadre de la Fabrique !

Ces labos, que nous menons à la MAL de Laon, partent de l’histoire intime de chacun d’eux, se nourrissent de textes, documents, photos, films, pour un travail de recherche au plateau autour de la question de l’engagement de la jeunesse, de la vieille Europe et des migrations actuelles.

Ils  donneront lieu à 3 performances ouvertes au public.

Labo 1 –  « Il nous faudrait un étranger ! »
Performance Jeudi 26 mars à 19h30, suivie d’un cocktail cendrillon au bar du théâtre
Quel point commun entre un jogging rose, un nom polonais, un voyage en blablacar, une tentative de cours en français, un déménagement à Paris ?

Labo 2 – «  Orient-Express »
Performance Mardi 7 avril à 19h30 suivi d’un cocktail pink Banana au bar du théâtre
Il suffit de regards échangés et tout bascule… Rencontres inattendues, paysages sous la pluie, valises entassées, gambettes dévoilées, charge de cosaques,… quel est ce fantasme lié à l’Orient-Express ?

Labo 3 – « Nos odyssées »
Performance Mardi 19 mai à 20h30
Rencontres avec le public, performances, lectures d’extraits des prochaines créations de la Compagnie, Nos Odyssées se veut un voyage en accéléré des labos menés à la MAL de Laon cette saison.

Merci aux artistes présents cette saison sur les labos de la Compagnie : Marion Barché, Marion Bottollier, Yannis Bougeard, Diane Regneault, Pierre Giraud, Elsa Grzeszczak, Dimitra Kontou, Mohamad Malas, Pauline Méreuze et Alexandre Prince.

(M.O.E.) est un parcours européen de création qui interroge l’engagement de la jeunesse, la vieille Europe et les migrations actuelles. Il se déroulera de 2019 à 2022.
(M.O.E.) part d’une commande d’écriture que l’Esprit de la Forge a passée à deux auteurs : l’un français, Luc Tartar, l’autre roumaine, Mihaela Michailov.
Les deux textes, qui interrogent en écho le phénomène des migrations, seront créés par la Compagnie.

LE PETIT BOUCHER EN TOURNÉE

 

TOURNÉE EN COURS DE MONTAGE SAISON 2019-2020

COMMENT TROUVER LE COURAGE DE RACONTER ?
UN POÈME DRAMATIQUE PUISSANT, SUR LE CHEMIN DE LA RÉSILIENCE.

Félicité est une jeune fille, à peine sortie de l’enfance. Ado rebelle, tête à claques, bourrée d’énergie et pleine de vie. Félicité est dans un hôpital. Demain, elle doit « parler ». Mais comment mettre des mots sur ce qui ne peut se dire ?
Abordant les questions de mémoire traumatique et de résilience, la pièce dessine le parcours d’une double naissance : celle de Félicité, qui réapprend à vivre après le traumatisme du viol, et de celui qu’elle porte, ce « petit boucher » qu’elle va réussir à nommer « enfant ». Un hymne à la vie puissant et poétique, enrichi par un langage chorégraphique qui prend le relais de ce que Félicité ne peut « dire ».

« Un monodrame admirablement joué par Marion Bottollier » El Watan

« Un travail remarquable. (…) Ce spectacle qui s’apparente à une expérience sensorielle et poétique théâtrale est une œuvre bouleversante d’humanité. Saluons la performance de Marion Bottollier qui joue avec ses tripes et le talent d’Agnès Renaud qui a su donner du corps à ce très beau texte. » Théatres.com

« Agnès Renaud met en scène avec délicatesse et finesse le poème de Stanislas Cotton, monologue d’une jeune fille meurtrie par la guerre, intensément porté par Marion Bottollier » La Terrasse