Logo Compagnie Esprit de la Forge

Ecritures d’aujourd’hui, Cycles de recherche et transmission…

Un projet

Autour d’un collectif d’artistes de toutes disciplines, en lien étroit avec les auteurs d’aujourd’hui, la Compagnie développe un travail de recherche autour des écritures contemporaines, articulant chantiers de recherche, création de textes d’auteurs contemporains et actions de transmission.

La Compagnie s’interrogera ses prochaines années sur la famille et ses non-dits, la filiation, la place des femmes, abordant les notions de l’identité, de la mémoire et de la transmission à travers deux cycles de recherche.

Cycle 1 : Le silence des pères

La Fabrique accueillera des chantiers de recherche autour de deux textes, L’Album de famille de José Luis Alonso de Santos – ou l’exil d’une famille dans l’Espagne franquiste- , et du Petit boucher de Stanislas Cotton – poème dramatique de retour à la vie d’une jeune africaine.

Cycle 2 : Douleur et consolation

Chantier mené en prémices à sa prochaine création, Madame Placard à l’hôpital de Luc Tartar, voyage initiatique dans le dédale d’un hôpital la nuit.

Luc Tartar, José Luis Alonsos de Santos, Stanislas Cotton, trois auteurs, trois écritures, trois sensibilités, qui disent le chaos du monde d’aujourd’hui, les contradictions de notre époque et de nos contemporains.

 

Parallèlement à ses chantiers de recherche et ses créations, la Compagnie décline ses actions de transmission aux publics selon deux principes :

> La transversalité.

Autour de ses créations, elle propose la mise en place de projets culturels, à destination d’un public intergénérationnel et de publics fragilisés ou isolés, croisant les disciplines avec des ateliers d’écriture, de pratique artistique, de propositions plastiques, la création de brigades de lecteurs et de petites formes.

En savoir + autour du Jardinier, autour de Madame Placard à l’hôpital

> La temporalité.

Dans ses résidences, elle propose de nombreuses actions culturelles structurantes sur le long terme, avec des projets de fond autour des violences et discriminations, et autour de l’objet porteur de mémoire, à destination de publics de la maternelle au lycée, des centres sociaux, des organismes de formation et des parents d’élèves.

En savoir + sur E.m.o.i, Tyranono, Mr Bouc et Miss Hair

 

La forte imbrication entre création, transmission et recherche forge l’identité de la Compagnie.